Relations

Comment éviter et désamorcer les disputes?

Les conflits sont inévitables dans toutes relations humaines. Un conflit est un désaccord qui peut être mineur ou engendrer de nombreuses disputes voire des séparations (dans un couple, une famille ou un milieu professionnel).

Se disputer peut avoir des avantages si cela ne survient pas trop fréquemment et si la dispute n’entraîne ni impasse dans la communication, ni manque de respect ou violence.

Cela permet souvent d’évacuer des tensions ou frustrations qui s’accumulaient d’un côté ou d’un autre.

Mais parfois ces disputes sont répétitives, lassantes, énergivores et nuisent à vos relations.
Voilà pourquoi je te livre mes plus précieux conseils pour désamorcer une dispute avant qu’il ne soit trop tard.

Écoute avant de parler

Pour désamorcer un conflit, une dispute, rien ne vaut le silence.
N’essaye pas de prouver par A + B que tu as raison avant d’avoir écouté l’autre.
Si tu ne l’écoutes pas, tu ne feras que le frustrer et l’énerver davantage.

Écoute l’autre vraiment! Essaye de comprendre son ressenti. Peut-être ressent-il de l’injustice, peut-être est-il fatigué, peut-être est-il tracassé.

Si tu ne prends pas la peine de l’écouter en faisant abstraction de ta propre colère, tu ne pourras résoudre le conflit.

Reste calme

Tu ne résoudras aucun conflit en étant énervé. Il faudra te calmer et essayer de ne pas être dans l’émotion, mais plutôt dans l’analyse.

Tu seras ainsi plus apte à comprendre la colère de ton interlocuteur, comprendre ta propre colère et trouver une solution pour apaiser les deux. Le fait de rester calme empêchera également une escalade dans la colère.

N’alimente pas un discours offensif

Prenons un exemple simple de dispute autour de tâches ménagères : Tu dis à ton conjoint qu’il laisse toujours traîner sa tasse sale. Il te rétorque que toi, tu laisses toujours traîner tes cheveux dans le lavabo, tu surenchéris qu’il ne fait aucun effort, il te répond que tu es trop autoritaire.

Vous cherchez tous deux des arguments de plus en plus forts et donc, de plus en plus déplaisants.
Et voilà comment, d’une réplique à une autre, s’opère une escalade quasiment irréversible dans la discorde.
Vous êtes tous les deux de plus en plus énervés et ressentez tous les deux un fort sentiment d’injustice.

Voici pourquoi, plutôt que d’entrer dans une spirale de reproches, mieux vaut dès le départ couper court à ce genre de dispute.
Comment? Lis la suite 😉

Garde en tête ton objectif et communique-le

Premier point à retenir : la plupart des personnes n’ont pas envie de se disputer. Elles n’ont pas envie de perdre du temps et de l’énergie en dispute.
Elles ne savent simplement plus comment résoudre un problème, qui est bien souvent lié à un manque de communication.

Deuxième point important : on ne se dispute pas avec les personnes que nous détestons. Au contraire, les discordes surviennent le plus souvent entre des personnes qui s’apprécient.
Je reprends l’exemple du couple qui se dispute à cause des tâches ménagères. Plutôt que de faire remarquer d’une manière exaspérée ou désagréable que ton conjoint laisse toujours traîner sa tasse sale, introduis à la place un dialogue sain dès le départ. Et ce, avant même de faire remarquer ce qui te dérange.

Comment?  Il suffit de te poser d’abord la question de ce que tu veux vraiment.
Tu ne veux pas seulement que ton conjoint range sa tasse. Tu veux avant tout que votre cohabitation se passe bien et que vous puissiez vivre heureux et en harmonie à deux.
Alors pourquoi ne pas être franc dès le départ?
Dis-le à ton conjoint : Je veux que nous vivions bien dans un bel appartement où on se sent bien tous les deux, autant toi que moi. Et pour me sentir bien j’ai besoin de sentir que tu fais également attention à mon bien-être. Ça me dérange de voir traîner ta tasse…est-ce que tu penses que tu pourrais la ranger plus souvent?
Ainsi, ton discours est dans le positif.

Tu cibles dès le départ un objectif positif que ton conjoint souhaites certainement atteindre lui aussi. À savoir que vous soyez bien tous les deux dans le même environnement.

Tu ne fais pas que pointer un problème. Tu mets en avant une vision, un idéal à atteindre à deux.

Remets-toi en question ouvertement

Montre que tu es capable de te remettre en question. Tu n’es pas parfait et tu es prêt à faire des efforts.
Si tu prends les devants en montrant que tu es conscient de tes faiblesses, ton interlocuteur ne pourra pas en faire des arguments contre toi.

Par exemple, tu peux dire : Je sais que je suis un peu maniaque et je fais des efforts pour l’être moins.

En acceptant de te remettre en question, tu incites également ton interlocuteur à en faire de même.

Accepte le compromis

Tu connais peut-être ce discours sur les compromis qui ne sont pas toujours efficaces : Un homme doit donner une conférence TED. Sa femme souhaite qu’il porte une paire de chaussettes rouges pour faire référence à la couleur rouge de TED. Le conférencier n’apprécie pas l’idée.
Le compromis consiste à porter une chaussette rouge à un pied pour faire plaisir à sa femme et la chaussette de son choix au deuxième pied.
Le compromis donne alors un résultat, plutôt ridicule, qui ne satisfait finalement personne et qui ne fait pas de sens.

Cet exemple est à garder en tête, car effectivement, le compromis n’est pas bon dans toutes les situations.

En revanche, si je reprends l’exemple de mon couple qui se chamaille pour une histoire de tasse, le compromis est simple : la femme peut demander à son conjoint de mettre au moins la tasse dans l’évier et accepter que celle-ci soit lavée par le mari plus tard et non dans l’immédiat; puisque c’est ce qu’il ne souhaite pas faire.
Les deux parties ont alors chacun fait un pas vers l’autre et peuvent être satisfaits.

N’attends pas que la coupe soit pleine

Comme tu l’as compris, le plus important pour éviter une dispute est d’être détaché.
Si tu retires tout affect, tu éviteras d’envenimer la situation en t’énervant autant que ton interlocuteur.

Être détaché, c’est un conseil simple sur le papier mais difficile à mettre en pratique. Alors voici un conseil tout aussi simple pour t’aider à garder ton sang-froid : ne pas attendre que ta coupe soit pleine!

Tu fais peut-être partie de ces personnes qui gardent tout au fond d’elles, les petites désillusions comme les grosses déceptions.

Sauf qu’un jour ou l’autre, l’accumulation de ces petites ou grandes choses négatives risque de te faire exploser de colère ou de tristesse.

À force de ronger ton frein, tu risques simplement de ne plus en avoir et de te prendre un mur.

N’attends plus pour dire ce que tu ressens. Ne te contiens pas et dis les choses dans l’instant plutôt que de prendre sur toi.
Tu mettras ainsi moins d’affect que si tu accumules du ressenti.

Ne cherche plus à avoir raison

Le plus souvent, les deux parties se croient dans leur bon droit.
En étant persuadé d’avoir raison, tu attends de l’autre qu’il admette ta vérité.

Mais ta vérité correspond à ta réalité et non à la sienne. Il est donc normal qu’il soit si difficile de se mettre d’accord si ta propre réalité est rouge et que la sienne est jaune.
Vous ne vous mettrez jamais vraiment d’accord car vous ne percevez pas la même couleur.

Pour enrailler une dispute, mieux vaut arrêter de croire que tu as raison et que tu es dans ton bon droit.
Même si c’est le cas, ça le sera autant pour toi que pour ton interlocuteur.

Il faut donc sortir de ce schéma de qui a raison et qui a tort.
Dès lors, il te sera plus facile de te détacher, de sortir de l’affect pour analyser la situation et trouver une solution qui conviendra autant à ton interlocuteur qu’à toi.
Une solution capable de prendre en compte vos deux réalités.

Aie de l’empathie et montre que tu es compréhensif

Les disputes sont souvent liées à un manque de compréhension venant des deux parties.
Se sentir incompris provoque un sentiment d’injustice qui envenime le plus souvent les disputes en nous menant à de la colère.

Fais en sorte que ton interlocuteur se sente compris. Si toi-même tu ne comprends pas son point de vue, montre-lui que tu essayes de l’écouter et de le comprendre.
Cela devrait éviter que celui-ci s’énerve.

Sors les mots magiques

Oublie les phrases qui mettent de l’huile sur le feu comme : ‘’Tu as tort’’, ‘’Tu ne comprends pas’’, ‘’Ce n’est pas comme ça qu’il faut faire’’,…

Il y a quelques phrases simples et efficaces pour calmer ton interlocuteur.
Ce sont elles qui vont rassurer et conforter la personne en face de toi : ‘’Je te comprends’’, ‘’Tu as raison’’, ‘’Je suis d’accord avec toi’’.

Ces phrases vont tempérer la situation.
Ton interlocuteur aura ainsi bien moins de chance de s’énerver que si tu lui dis qu’il a tort dès le départ.

Sache que…

Les disputes peuvent être bon signe.
Elles peuvent signifier que tout n’est pas perdu dans une relation.
Mieux vaut des disputes que de l’indifférence.

Tant qu’il y a des disputes, il y a un minimum d’affect. Les gens ne se disputent généralement pas avec ceux qui les indiffèrent.

Si les disputes sont récurrentes et que la communication n’aboutie à rien et que tous les conseils donnés ci-dessus ont été appliqués, alors peut-être faudrait-il penser à rencontrer un spécialiste.
Une autorité extérieure peut être bénéfique pour rétablir un dialogue sain.

Et toi? As-tu déjà eu des relations conflictuelles? Comment as-tu fait pour éviter les disputes à répétition?
Dis-moi tout dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *